L’outillage

Au départ, il y a la trace, l’empreinte… C’est la vision d’une forme qui se re-présente, toujours pour quiconque, d’une façon volumique car elle est signifiant et sa description fait toujours appel à une construction. Visuelle, nous l’avons dit, quelquefois verbale mais en ce qui concerne l’outilleur elle est souvent écrite et toujours dessinée.

 C’est un processus de création, qui consiste à envelopper ou à développer un objet existant ou imaginé, à le mettre en forme.

Les procédés de mise en forme ne concernent que des matériaux élaborés, transformés depuis leur état initial, roches, pétrole, végétaux. La corrélation entre ces produits, caractéristiques dans leurs applications - utilisations, est la forme à obtenir. L’outilleur est un « sculpteur » qui taille dans un bloc, souvent d’acier, non pas une statue, mais l’enveloppe, l’empreinte qui permettra de réaliser très rapidement et à moindre frais des milliers de statues. Il est humaniste dans ses visions et démocrate par ses réalisations car ce qu’il produit facilite le quotidien de tous – les Utilisateurs – et agrémente l’existence de Chacun – l’objet dévoilé, exaltant les sens endormis.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

 

 

Les @rts outillés s'adresse à tous les métiers de tradition technique tournés vers l'innovation,

l'innovation technique n'étant possible que par une remise en cause continuelle de la pédagogie par des expérimentations

mises en place dans l'enseignement professionnel et technique.

 

Flashcode

Suivez nous sur twitter

http://twitter.com/#!/lesartsoutilles

S'abonner à lesartsoutilles sur Twitter