L’enseignant en outillage

« Less is more », moins on en met, mieux c’est.

Dépouillons nos cours de tout charabia et comportements listés négativement dans les souvenirs de nos propres cursus scolaires. Supprimons les flots de paroles, d’écritures et de démonstrations anesthésiantes, les tonnes de conseils, de polycopiés inutiles et de gestes inadaptés tels la description au tableau du fonctionnement d’une machine outil*. Imposons des règles de comportement, le savoir être, proposons l’utilisation d’outils facilitateurs de réalisation, le savoir-faire, laissons les élèves nous dévoiler un à un leurs problèmes et si nous les orientons judicieusement vers des solutions, c’est le savoir qu’ils s’approprient.

La motivation ne réside pas dans le choix qui leur est offert de proposer un objet technique à développer au travers d’un outil. Elle se caractérise par la volonté d’aboutir à sa réalisation dans le projet technique et elle se nourrit chaque semaine par la formation enseignée. Motiver c’est provoquer le désir et pour cela il faut qu’il rencontre un problème qui a du sens pour lui, c’est-à-dire qu’il se sente concerné et qu’il ait, surtout, le sentiment de pouvoir le résoudre. Cela signifie que le problème doit, d’une manière ou d’une autre, s’inscrire dans son projet personnel. Chaque individu est par nature curieux et le besoin de savoir déclenche une motivation liée à l’acquisition de connaissances. Son besoin de savoir : motivation épistémique, et son projet à réaliser : motivation personnelle, nous permet d’activer une dynamique émotionnelle (motivationnelle). C’est sur la motivation épistémique que repose l’activation qui provoque la recherche personnelle (c’est également sur ce type de motivation que jouent les auteurs de romans ou réalisateurs de polars).

Lorsque que l’on demande à un élève de produire un récit de son stage en entreprise, le texte portera les traces de ses besoins, de ses attentes, donc, de son insatisfaction à présenter une production dont il n’a jamais maîtrisé les outils.

Les formes visibles des motivations sont donc des réactions habituelles construites par l’élève avec l’environnement scolaire. Sa motivation est alors la recherche de cette interaction satisfaisante.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

 

 

Les @rts outillés s'adresse à tous les métiers de tradition technique tournés vers l'innovation,

l'innovation technique n'étant possible que par une remise en cause continuelle de la pédagogie par des expérimentations

mises en place dans l'enseignement professionnel et technique.

 

Flashcode

Suivez nous sur twitter

http://twitter.com/#!/lesartsoutilles

S'abonner à lesartsoutilles sur Twitter