sam.

18

févr.

2006

Démarche de projet

Le projet technique sert de squelette à l’arbre. Les branches représentent les multiples composantes du projet. Sur chaque ramification poussent des bourgeons qui sont autant de problématiques que se posent les élèves au fur et à mesure de l’avancement. Les connaissances apportées permettent aux bourgeons de devenir des feuilles.

Il faut définir la stratégie pédagogique, la situation d’enseignement (moyens, organisation, pratiques) qui permettent l’aboutissement de ce projet pédagogique

0 commentaires

jeu.

16

févr.

2006

Pourquoi proposer une démarche par projet et travailler sur le design ?

Nous faisons appel à toutes les capacités des étudiants et en particulier à celles qui sont rarement valorisées à l’école. Le travail sur le design et la création fait intervenir des compétences de l’étudiant qui ne sont pas fondées sur un niveau ou des résultats scolaires antérieurs comme les mathématiques, les langues... Ils sont donc tous sur un pied d’égalité. Et en mettant en valeur, dès le début de la formation, les capacités propres à chacun (artistiques, techniques, organisationnelles, de communication…) nous essayons d’annihiler l’impuissance apprise (dévalorisation de soi systématique).

D’autre part, s’ils s’approprient le produit et lui donne du sens, un dessein, s’ils en sont fiers (renforcement positif), dans ce cas ils se prêtent au jeu et s’investissent totalement dans la partie technique du projet (conception et réalisation de l’outil) qui devient techniquement viable (grâce aux apports et conseils des entreprises qui les accueillent en stage). Nous observons que cette implication est particulièrement forte : pas d’absentéisme voire une présence en dehors des heures de cours, une production importante (quantité et qualité), capacité à travailler en autonomie, à s’investir dans un groupe, à gérer une « mini-équipe », à construire son savoir (recherche sur Internet ou autre, questionnement des industriels, ...). Et bien sur ils acquièrent, sans s’en apercevoir et donc sans douleur, les connaissances techniques requises pour l’obtention de leur diplôme car comme ils sont demandeurs de ces connaissances, elles leur sont proposées au moment opportun et ils ne subissent donc pas leur apport décontextualisé. L’étudiant est acteur, l’enseignant est un coordonnateur, une ressource, mais en aucun cas un « maître ».

Mener à bien ces projets implique de traiter au fur et à mesure de son avancement tous les aspects spécifiés dans le référentiel : procédés, conception, réalisation, qualité, gestion… Tous ces points sont donc abordés en utilisant comme support les produits de l’année. Ils prennent toute leur importance devenant indispensables pour l’aboutissement du projet. Et il n’est plus nécessaire de leur démontrer le bien fondé des connaissances techniques abordées.

 

0 commentaires

Vos commentaires :

Écrire commentaire

Commentaires : 0

 

 

Les @rts outillés s'adresse à tous les métiers de tradition technique tournés vers l'innovation,

l'innovation technique n'étant possible que par une remise en cause continuelle de la pédagogie par des expérimentations

mises en place dans l'enseignement professionnel et technique.

 

Flashcode

Suivez nous sur twitter

http://twitter.com/#!/lesartsoutilles

S'abonner à lesartsoutilles sur Twitter