Journée d'information et d'animation ...séminaire national "Enseigner avec la CAO mécanique"

présentation 1
CAO et Outillage_Champagne_1.pdf
Document Adobe Acrobat 2.1 MB
présentation 2
CAO et Outillage_Champagne_2.pdf
Document Adobe Acrobat 2.3 MB
A destination de : 17 décembre 2009

M Hantonne proviseur

M Leparoux proviseur adjoint

 

M Taraud IGEN

M Le Pivert IA-IPR

Mme Dussion IEN-ET

M Fléjou chef de travaux

Compte rendu du séminaire CAO
14, 15 et 16 décembre 2009

Pendant 3 jours, nous avons participé à un séminaire national "Enseigner avec la CAO mécanique", organisé par M Taraud IGEN. Deux demi-journées au lycée Diderot à Paris sont consacrées à la présentation de démarches pédagogiques et deux autres à la présentation des évolutions du logiciel CAO Solidworks au siège social de Dassault Système à Vélizy-Villacoublay. Sont présents des IEN-ET et des IA-IPR de toutes les académies ainsi qu'une petite dizaine d'enseignants de mécanique.

La CAO et l'enseignement : capitalisation et prospective.

 

Monsieur Taraud, dans son introduction revient sur les 10 années qui viennent de s'écouler et constate qu'il faut environ 10 ans au système éducatif pour qu'un outil en expérimentation devienne un outil normal pour un enseignant lambda. Il faut 10 années de plus pour qu'il y ait une véritable intégration pédagogique. Entre 2000 et 2010 nous avons "intégré techniquement" la CAO en tant que outil pour modéliser les formes d'éléments et de systèmes. Il faut aujourd'hui l'intégrer pédagogiquement. En effet, ces outils modifient la démarche intellectuelle de conception et nous sommes devant un changement de paradigme. Nous devons donc arrêter d'enseigner comme avant et avec la valeur ajoutée visuelle du 3D. Nous devons enseigner les nouvelles manières de concevoir liées à l'avènement des modeleurs volumiques.

En 2009, sont en expérimentation la simulation (mécanique, rhéologique, des processus de réalisation tel l'usinage, les empreintes carbones, ...) et la collaboration par le PLM. Nous devrions donc travailler à l'"intégration technique" de ces nouveaux outils dans les 10 prochaines années. Mais l'objectif de ces outils est de réaliser plus vite en particulier parce que les processus de conception, de simulation se passent en parallèle, en équipe pluridisciplinaires et de manière décentralisée. Cela signifie que ces outils devraient nous permettre, à nous aussi d'aller plus vite, et donc d'intégrer techniquement et pédagogiquement ces outils dans les 10 années qui viennent.

Cela impose :

Thème 1 : des règles de constructions des maquettes numériques robustes et communes aux équipes pédagogiques pour favoriser la collaboration. Cela doit devenir un projet académique et les enseignants doivent être accompagnés dans cette démarche.1

Thème 3 : une redéfinition du rôle de professeur de construction dans les lycées professionnels. Il n'est pas souhaitable qu'il ne soit là que pour assurer une sous-traitance pour la validation mécanique (calculs) des ensembles conçus en projet disciplinaire (Outillage, Usinage, Décolletage, Micro mécanique, Electrotechnique....). II doit devenir l'élément central et coordonnateur de projets pluridisciplinaires (Outillage, Usinage, Décoltage, Micro mécanique, Electrotechnique, disciplines générales....).

Un maintien d'une certification intermédiaire de niveau V dans les formations de Bac Pro 3ans. Pour nous, cela signifie que nos élèves de Bac Pro TU et TO peuvent obtenir un BEP Production Mécanique durant le 3ème semestre de Bac Pro. Il n'y a pas de formation particulière associée mais juste une validation d'un certain nombre de compétences de niveau V. Cette validation est faites à partir des travaux réalisés par les élèves, non pas spécifiquement pour le BEP mais bien dans le cadre de leur formation de BAC.2

Thème 5 : un changement dans la relation entre les enseignants et ces nouveaux outils (PLM). Ils sont bien trop complexes et bien trop onéreux pour être pris en main par les enseignants eux-mêmes. Si on veut que ces derniers se consacrent à la pédagogie, il faut que la prise en main de ces nouveaux outils soit très rapide. Ainsi, les enseignants ne feront pas de la maîtrise de l'outil un préalable à son exploitation. Il faut donc accepter de laisser faire les professionnels pour les installations et la maintenance et bien sûr, accepter de payer ce service. Cela signifie qu'adhérer à une plateforme Windchill par exemple est un choix raisonnable. D'autre part, il est criant que les expérimentations actuelles sont confrontées à un écueil majeur qui est la robustesse des matériels informatiques et des réseaux.

Propositions pour une innovation durable.


M Bernard Charlès, Directeur Général de Dassault Système, nous fait part des réflexions stratégiques de l'entreprise et des grandes tendances qui se dessinent dans le monde.

Il considère que la France est un cas unique au monde pour la diffusion de l'outil CAO 3D dans l'éducation. Entre les années 1990 et 2000, l'outil CAO est donc devenu incontournable pour la construction de maquettes numériques. Cela lève enfin l'"ambiguïté" de la définition des produits qui existait avec les plans 2D parce qu'ils nécessitaient une interprétation.

Entre 2000 et 2010, c'est le collaboratif qui devient incontournable avec le PLM. Ce plateau virtuel permet de structurer sans centraliser.

Les 10 prochaines années verront très certainement la mise en place d'univers virtuels le plus proche possible de la vie réelle dans lesquels seront intégrés virtuellement les nouveaux produits (ou organisations). Nous pourrons ainsi simuler les impacts réciproques du produit et de l'environnement (modéliser l'expansion urbaine, modéliser la gestion durable des ressources, modéliser l'approvisionnement alimentaire, modéliser la globalisation des crises sanitaires). Cela signifie connecter des mondes qui ne le sont pas aujourd'hui (la mécanique et la neurologie par exemple). L'ubiquité spatiale, temporelle et disciplinaire (transdisciplinaire) devient donc possible.

Solidworks va fortement évoluer dans les années à venir pour permettre la mise en place de ces tendances. En particulier la mise à disposition du modeleur par Internet. Solidworks n'est plus installé dans les établissements mais sur des serveurs extérieurs et Dassault Système proposent aux établissements des droits d'accès (login et mot de passe). Cela permet la co-construction des ressources, leur capitalisation et leur organisation.

Notre analyse


Revenons sur le temps :

1990-2000 : dans l'industrie la CAO devient incontournable

2000-2010 : dans l'enseignement la CAO devient techniquement incontournable

2010-2020 : dans l'enseignement la CAO devient pédagogiquement incontournable

Nous ne pouvons pas nous permettre de continuer sur ce rythme là pour intégrer pédagogiquement les bouleversements techniques et intellectuels. Nous ne sommes plus dans une société de production-consommation mais dans une société de la connaissance où la formation et la réflexion deviennent les processus de création de richesses.

A la suite de ces trois journées, nous entrevoyons une autre manière de redéfinir les niveaux de qualifications en s'appuyant sur le type de problématiques que sont capables de traiter les personnes. Plus ces problématiques sont complexes (au sens de la pensée complexe d'Edgar Morin) (transdisciplinaires, globales), plus le niveau est élevé.

Edgar Morin théorise la pensée complexe.
Le designer crée des solutions aux problématiques complexes.
L'outilleur conçoit et réalise ces solutions (grâce à Solidworks2020 !)

C'est notre système d’évaluations, scolaires mais aussi tout simplement culturelles ou sociales, et par conséquent notre système de formation qui en découle, qui doit être repensé et qui le sera par la force des choses !

Lors des discussions avec les participants, nous avons réalisé que les orientations prises à Fontaineroux allaient largement dans ce sens et aussi qu'elles nous permettaient d'avoir pris une longueur d'avance. Monsieur Taraud nous a fortement incité à poursuivre nos efforts dans ce sens. Sachons conserver et entretenir cet état d'esprit et cette avance.

Christophe Scherg

Valérie Marty

notes

1 Le thème 2 concerne moins le lycée et revient sur le positionnement des Bac Pro EDPI par rapport au BTS CPI et l'urgence d'un rapprochement plus prononcé.

2 Le thème 4 concerne Fontaineroux et M Taraud conclue ainsi : "S'ils l'ont fait, pourquoi pas vous ? Vous devez permettre l'éclosion d'expériences particulières reposants sur des gens particuliers".

 

Vos commentaires :

Écrire commentaire

Commentaires : 0

 

 

Les @rts outillés s'adresse à tous les métiers de tradition technique tournés vers l'innovation,

l'innovation technique n'étant possible que par une remise en cause continuelle de la pédagogie par des expérimentations

mises en place dans l'enseignement professionnel et technique.

 

Flashcode

Suivez nous sur twitter

http://twitter.com/#!/lesartsoutilles

S'abonner à lesartsoutilles sur Twitter